UNE ARBORICULTUREdynamique et installée


Grâce à son exposition favorable et son sol riche, c'est sur un terroir propice à la culture des fruits que s'étendent les vergers de Sicoly. Les romains y cultivaient déjà la vigne de façon importante pour approvisionner la capitale des Gaules, Lugdunum, devenue Lyon aujourd’hui.
La mise en place d’un réseau d’irrigation en 1970 sur les Coteaux du Lyonnais a permis le développement d’une arboriculture dynamique sur la région.

une arboriculture dynamique et installée
des vergers caractérisés par la diversité des fruits

DES VERGERS,

caractérisés par la diversité des fruits


L’orientation des vergers de Sicoly, en adéquation avec les sollicitations du marché, permet à la coopérative d’adapter son offre avec réactivité à la demande. La culture sous abris devient prépondérante (filets paragrêle sur les productions de pomme, poire et pêche et tunnels pour les fruits rouges). Elle garantit aux producteurs une bonne récolte et aux clients une qualité de fruit irréprochable, quelles que soient les conditions climatiques pendant la période de cueille.

FOCUS :

méthodes de lutte biologique

  • Introduction de prédateurs naturels : les larves de coccinelles dans les tunnels de framboisiers par exemple. Elles permettent de lutter contre les pucerons et autres nuisibles...
  • Confusion sexuelle : afin de lutter contre le carpocapse (un papillon s’attaquant aux pommes et aux poires), des phéromones sexuelles sont diffusées dans le verger dans le but de brouiller sa reproduction, et par la même, empêcher la ponte de larves dans les fruits.

UN SERVICE TECHNIQUE,

à l’écoute


Sicoly dispose d’un service technique dédié aux producteurs de fruit de la coopérative. Son rôle est multiple. Dans un premier temps il est en charge d’orienter les vergers, en fonction des évolutions du marché. Dans ce cadre, les techniciens accompagnent les producteurs dans la conduite de leurs cultures (choix variétal et type de plantation, taille, irrigation, fertilisation et lutte contre les nuisibles et les maladies). Ensuite, il doit appuyer techniquement les producteurs, et les former en rendant accessible les différentes exigences réglementaires. Enfin, il contrôle les bonnes pratiques agricoles et le respect des cahiers des charges et référentiels.

Un service technique à l'écoute
Des conseils adaptés à chaque producteur

DES CONSEILS,

adaptés à chaque producteur


Une des missions essentielles de ce service consiste à définir avec le producteur sa structure d’exploitation. L’utilisation de méthodes biologiques et l’application des principes de l’agriculture raisonnée (n’apporter à la plante que ce dont elle a besoin) ont toujours été au cœur du travail de conseil et de formation du service technique. Ces techniques mises en place par les producteurs visent à garantir des fruits sains tout en respectant l’environnement et la faune auxiliaire. Ceci permet à un certain nombre d’exploitations aujourd’hui d’être certifiées GLOBALGAP® ou Production Fruitière Intégrée. D’autres répondent aux cahiers des charges Baby-food.